Top infos


Warning: mysql_fetch_array() expects parameter 1 to be resource, boolean given in /home/sporteli/public_html/single.php on line 159
Aucune info pour le moment
Use your own screenshot.

   28-05-2017    Comments (0)

Le Paris Saint-Germain sauve sa Coupe de France

 

                   Le Paris Saint-Germain s’est imposé 1-0 face à Angers dans les arrêts de jeu pour remporter sa onzième Coupe de France samedi 27 mai (90e+1). Les Angevins ont fini par craquer malgré une rencontre où ils auront montré une grande abnégation durant cette 100e édition.

Si à la fin, normalement, c’est toujours Paris qui gagne, à dix minutes du temps réglementaire, Angers ne craquait toujours pas malgré les assauts répétés des Parisiens. Le Paris Saint-Germain avait fait de son dernier rendez-vous de la saison un objectif, histoire d’oublier un exercice gâché par une élimination prématurée en Ligue des Champions, après l’humiliation sur la scène européenne face au FC Barcelone lors du huitième de final retour (1-6).

Angers, battu en 1957 par Toulouse, retrouvait soixante ans plus tard la Coupe de France dans la ferveur du Stade de France. Le club de Maine-et-Loire n’espérait certainement pas tenir en échec le PSG au moins 90 minutes. Avec le plus petit budget de Ligue 1, 25 millions d’euros, Angers a fait face au club de la capitale grâce à un bloc défensif efficient, un gardien efficace, un Karl Toko Ekambi en forme – le Camerounais a souvent mis en difficulté Marquinhos – et un Nicolas Pépé inspiré. L'Ivoirien a tenté une reprise de volée à la 26e minute.

Cavani dangereux mais inefficace

Le PSG, à la recherche d’un onzième titre en Coupe de France, un record dans la compétition, a vraiment souffert. Déchus de leur titre de Champion de France par les Monégasques, les Parisiens – qui ont remporté le Trophée des champions face à Lyon et la Coupe de la Ligue face à Monaco –, ont eu du mal à trouver la solution en première période malgré plusieurs tentatives : comme la tête cadrée de Cavani sur un centre de Marco Verratti (12e), ou encore un tir du pied droit de l’Uruguayen sur une passe décisive de Di Maria (15e). Une saison décevante, un entraîneur sur la sellette et des affaires de « fraudes fiscales », voilà les ingrédients qui peuvent peut-être expliquer ce match compliqué, alors qu’en règle générale, les deux formations ne jouent pas dans la même catégorie.

La malchance d'Issa Cissokho

Le Paris Saint-Germain comptait sur son buteur vedette, Edison Cavani, avec 49 réalisations en 49 matches cette saison. Malgré ses quatre Coupes de France et ses deux Coupes de la Ligue, Cavani n’a pas vraiment trouvé l’inspiration nécessaire pour mettre le feu dans la surface adverse. A la 88e minute, après une course effrénée du milieu de terrain au coude à coude avec Ismaël Traoré, l’Uruguayen tire juste à côté du poteau droit. En seconde période, Blaise Matuidi a aussi l’occasion d’inscrire le premier but, mais Alexandre Letellier est décisif près de son poteau droit avec une claquette (56e).

Il a donc fallu attendre un but contre son camp du Sénégalais Issa Cissokho pour voir les Parisiens décrocher leur onzième Coupe de France (90e+1), un record dans la compétition. Mais que la soirée fut laborieuse pour accrocher ce nouveau titre et oublier un peu cette saison ratée.

Commentaires

Laisser votre commentaire

Les plus lues


Warning: mysql_fetch_array() expects parameter 1 to be resource, boolean given in /home/sporteli/public_html/inc.plus-lues.php on line 14

Aucune information disponible

PUB