Top infos


Warning: mysql_fetch_array() expects parameter 1 to be resource, boolean given in /home/sporteli/public_html/single.php on line 159
Aucune info pour le moment
Use your own screenshot.

   28-05-2017    Comments (0)

Ligue Europa: un sacre teinté d’émotion pour Manchester United

Manchester United s’est imposé ce mercredi 24 mai en finale de la Ligue Europa contre l’Ajax Amsterdam (2-0). Grâce à des buts de Paul Pogba et Henrikh Mkhitaryan, les Mancuniens sauvent leur saison avec ce titre européen et honorent la mémoire des victimes de l’attentat qui a ensanglanté leur ville le 22 mai.

Difficile de ne penser qu’au football à Solna, près de Stockholm, ce 24 mai. Bien sûr, près de 50 000 spectateurs s’étaient donnés rendez-vous à la Friends Arena pour assister à la finale de la Ligue Europa entre l’Ajax Amsterdam et Manchester United. Mais le traumatisme de l’attentat survenu au Royaume-Uni il y a moins de 48 heures était dans tous les esprits.

Une minute de silence et une minute d’applaudissements ont été respectées avant le coup d’envoi, à la mémoire des 22 morts et de la soixantaine de blessés (dernier bilan), victimes de l’attentat-suicide à la bombe perpétré à Manchester et revendiqué par le groupe Etat islamique. L’UEFA, elle, a autorisé les joueurs d’United à porter un brassard noir durant ce match très particulier.

Pogba, le « sac d’argent » répond brillamment

L’Ajax, fidèle à sa réputation de club formateur, alignait un onze de départ historique : il s’agissait du plus jeune de l’histoire dans les finales de coupes d’Europe, avec une moyenne d’âge de 22 ans et 9 mois. Matthijs de Ligt, 17 ans et 285 jours, était lui le plus jeune titulaire de l’histoire des coupes d’Europe. Mais la pépite néerlandaise n’a pas été très en verve. Le défenseur a eu droit à un « effet boomerang ».

La semaine dernière, De Ligt lançait une pique à Paul Pogba, en déclarant dans la presse qu’il n’avait « jamais vu un sac d’argent marquer un but ». Une manière de tancer le Français et le coût record de son transfert de l’été dernier en provenance de la Juventus (105 millions d’euros hors bonus). Le Mancunien a répondu de la meilleure manière en ouvrant le score, avec un peu de chance, sur une frappe déviée (18e). Pogba, au moment de célébrer son but, a tenu à rendre hommage à son père, récemment disparu, et aux victimes de l’attentat de la Manchester Arena.

L’Ajax courageux mais impuissant

A la pause, Manchester United menait au score sans avoir proposé un spectacle très attrayant. L’Ajax était mené malgré quelques offensives sans réussite. Mais dès le début du deuxième acte, les hommes de José Mourinho ont mis leurs adversaires groggys : l’Arménien Henrikh Mkhitaryan, tout en souplesse, a signé le but du break (48e) et rapproché son club du Graal.

L’Ajax n’a jamais abdiqué. Les Néerlandais ont eu largement plus le cuir que les Anglais (67% de possession de balle), et ils ont beaucoup tenté leur chance. Leurs frappes lointaines manquaient toutefois de puissance et surtout de précision (17 tirs, seulement 3 cadrés) pour inquiéter Sergio Romero et l’arrière-garde des Red Devils. Sans deux retours désespérés de Davinson Sanchez sur Paul Pogba (76e) et Jesse Lingaard (87e), MU aurait même pu éteindre tout suspense.

Manchester United entre dans l’histoire

Rien n’a pu empêcher Manchester United d’atteindre son objectif. Pour les dernières minutes, José Mourinho a offert quelques instants de bonheur à Wayne Rooney, l’attaquant historique des Red Devils, entré en jeu (90e) pour peut-être son dernier match sous le maillot mancunien. Puis, l'arbitre M. Damir Skomina a libéré les fans et les joueurs. En battant l’Ajax (2-0), Manchester United est entré dans un cercle fermé : il est le 5e club à compter toutes les compétitions européennes dans son armoire à trophées (Ligue des champions, Ligue Europa et la Coupe des Coupes, disparue en 1999).

Les Néerlandais, 22 ans jour pour jour après leur victoire en Ligue des champions, repartent têtes basses. Pour sa première saison, José Mourinho n’a pas brillé en Premier League, mais il a réussi son coup au niveau européen. Le Portugais en est à quatre victoires européennes (deux Ligue des champions, deux Ligues Europa). Manchester United a fêté son sacre autour de son capitaine Wayne Rooney et du vétéran Zlatan Ibrahimovic, blessé mais présent pour les célébrations. Avec le contexte actuel, toutes les festivités prévues à Manchester ont été annulées. Les effusions de joie resteront donc en Suède. Mais ce soir, à quelque 1 400 kilomètres de distance, United a offert une parenthèse heureuse à une ville et des habitants meurtris. « La victoire est pour eux », a déclaré Paul Pogba, l’un des héros de la soirée.

Commentaires

Laisser votre commentaire

Les plus lues


Warning: mysql_fetch_array() expects parameter 1 to be resource, boolean given in /home/sporteli/public_html/inc.plus-lues.php on line 14

Aucune information disponible

PUB