Top infos


Warning: mysql_fetch_array() expects parameter 1 to be resource, boolean given in /home/sporteli/public_html/single.php on line 159
Aucune info pour le moment
Use your own screenshot.

   14-01-2017    Comments (0)

Can 2017 : Une ouverture en musique

Le ballon, c’est une part de l’âme africaine. Et comment mieux magnifier cette identité qu’en suivant la cérémonie d’ouverture de la Coupe d’Afrique des Nations.

 

Un rendez-vous attendu tous les deux ans avec ferveur, plus particulièrement cette année de Bamako à Kampala, d’Harare à Dakar.

Un impératif cette fois ne pas toucher à la pelouse réservée aux seuls footballeurs. La grande scène avait donc été installée au pied de la tribune officielle dans laquelle on notait la présence en premier lieu du Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, et de son épouse, du Président de la CAF, Issa Hayatou, également accompagné de son épouse. Il serait fastidieux d’énumérer toutes les personnalités, politiques et autres, venues assister au coup d’envoi de la CAN Total 2017.

 

Le coup d’envoi fut rythmé par Yé lé lé, l’hymne officiel de la 31e édition accompagné d’une chorégraphie de la mascotte, la Panthère Samba, et de ses danseurs. Le logo de la compétition recouvrait le rond central tandis que 54 enfants, symboles des nations africaines, l’entouraient.

 

Un jeune garçon donnait ensuite avec la mascotte le coup d’envoi symbolique de la compétition. La chorale des 54 enfants entonnait un chant de bienvenue tandis qu’un okoumé, arbre iconique du Gabon s’élevait dans les airs.

Une troupe américaine d’acrobates descendus de la voûte du stade l’Amitié dessinait des arabesques impressionnantes dans l’espace avant de céder la place aux musiciens locaux, les chanteuses Tina, Shan’L, très appréciées dans le pays, puis d’autres venus de pays limitrophes mais aussi un groupe tanzanien, Diamond Platinumz.

 

En conclusion du spectacle musical, ce fut au tour de Booba, Français d’origine sénégalaise, très apprécié des nouvelles générations de se produire.

 

La montre tournait. Il ne restait plus que quarante-cinq minutes avant l’entrée en lice des Gabonais et des Bissau-Guinéens.

Commentaires

Laisser votre commentaire

Les plus lues


Warning: mysql_fetch_array() expects parameter 1 to be resource, boolean given in /home/sporteli/public_html/inc.plus-lues.php on line 14

Aucune information disponible

PUB